33e PRIMO CUP – TROPHÉE CREDIT SUISSE

2-5 février 2017 : Star, Smeralda 888, Melges 20, J70 et M32

 

A n’en plus douter, la Primo Cup -Trophée Credit Suisse est de ces évènements qui créent le suspense et assurent le spectacle. La 33e édition ne fait pas défaut aux précédentes en rassemblant du beau monde sur le plan d’eau monégasque. Avec 100 bateaux, cinq séries, trois ronds de course et près de 400 marins, l’évènement est à la hauteur de sa réputation : incontournable ! Les concurrents sont donc entrés dans le vif du sujet ce vendredi avec 20 nœuds de Sud-Ouest établis accompagnés d’un léger clapot, de quoi laisser s’exprimer le talent des fins tacticiens en lice.

 

M32 : Une mise en bouche salée

Les cinq M32 inscrits ont été servis avec quatre manches courues sans discontinuer. Les multicoques sont venus enchainer les manœuvres au plus près de la plage du Larvotto assurant le spectacle pour le grand public. La journée a été dominée par les suédois de Team Flux mené par Johnie Berntsson. Ils sont suivis de Guido Miani (Team Neverland) du Yacht Club de Monaco qui n’est qu’à trois petits points de la première marche. Riccardo Simoneschi (Italia Sailing Team) complète ce podium provisoire.

 

 

Smeralda 888 : l’art du doublé !

Les Smeralda 888 ont disputé trois courses et n’ont pas donné de fil à retorde au comité de course qui peut se féliciter de la propreté des procédures de départ. Beppe Zaoli (Smeralda 2) du Y.C.M. s’offre deux victoires de manche coup sur coup et une de seconde, de quoi le propulser en tête du classement général provisoire devant Timofey Sukhotin (Beda) suivi de Vamos Mi Amor barré par Frederic Bourguet Maurice.

 

 

Melges 20 : l’expérience qui parle

Achille Onorato (Mascalzone Latino), 5e aux derniers championnats du monde et considéré comme l’un des meilleurs de la série, pointe ce soir à la première place du classement provisoire, enchainant deux manches de 1er et une dernière de 3e. Il est suivi du sociétaire du Y.C.M., Matteo Marenghi Vaselli (Raya) puis de l’italien Manfredi Vianini Tolomei (Maolca).

 

 

Star : un physique à toute épreuve

La journée a été sportive pour les 17 équipages de Star, qui participent ici à leur deuxième étape du circuit hivernal européen. Un rendez-vous très international avec dix nationalités représentées. Roberto Benamati (7488), champion du monde 1991 n’a rien perdu de ses réflexes et s’impose en tête de la course au terme de deux manches. Il est suivi de l’Allemand Reinhard Shmidt (8427) puis du suédois Tom Lofstedt (8517). Le monégasque Filippo Orlando (8436) est 12e.

 

 

J/70 : les brésiliens donnent le tempo

Avec 50 inscrits de 12 nationalités, les J/70 constituent la flotte la plus importante de cet évènement. Parmi eux, quinze bateaux représentent les couleurs du Y.C.M., ce qui démontre bien le dynamisme de cette classe en Principauté. L’ensemble des régatiers a par ailleurs été ravi de cette première journée. Beaucoup se sont offerts de belles sessions de surf sous spi. Des conditions musclées qui ont parfaitement convenu à l’équipage brésilien de Mandachuva barré par Mario Soerensen qui s’impose sur les deux manches du jour. Ils sont suivis des français de Give me Five puis des polonais de Ewa. Ludovico Fassitelli (Junda Banca Del Sempione) du Y.C.M., actuellement 5e, a su rester au contact des leaders au fil des bords.

Rendez-vous demain samedi 4 février à partir de 11h00 pour la suite des régates.

 
 

Résultats >>

 

Photos >>

 

33e PRIMO CUP – TROPHÉE CREDIT SUISSE

2-5 février 2017 : Star, Smeralda 888, Melges 20, J70 et M32

 

A n’en plus douter, la Primo Cup -Trophée Credit Suisse est de ces évènements qui créent le suspense et assurent le spectacle. La 33e édition ne fait pas défaut aux précédentes en rassemblant du beau monde sur le plan d’eau monégasque. Avec 100 bateaux, cinq séries, trois ronds de course et près de 400 marins, l’évènement est à la hauteur de sa réputation : incontournable ! Les concurrents sont donc entrés dans le vif du sujet ce vendredi avec 20 nœuds de Sud-Ouest établis accompagnés d’un léger clapot, de quoi laisser s’exprimer le talent des fins tacticiens en lice.

 

M32 : Une mise en bouche salée

Les cinq M32 inscrits ont été servis avec quatre manches courues sans discontinuer. Les multicoques sont venus enchainer les manœuvres au plus près de la plage du Larvotto assurant le spectacle pour le grand public. La journée a été dominée par les suédois de Team Flux mené par Johnie Berntsson. Ils sont suivis de Guido Miani (Team Neverland) du Yacht Club de Monaco qui n’est qu’à trois petits points de la première marche. Riccardo Simoneschi (Italia Sailing Team) complète ce podium provisoire.

 

 

Smeralda 888 : l’art du doublé !

Les Smeralda 888 ont disputé trois courses et n’ont pas donné de fil à retorde au comité de course qui peut se féliciter de la propreté des procédures de départ. Beppe Zaoli (Smeralda 2) du Y.C.M. s’offre deux victoires de manche coup sur coup et une de seconde, de quoi le propulser en tête du classement général provisoire devant Timofey Sukhotin (Beda) suivi de Vamos Mi Amor barré par Frederic Bourguet Maurice.

 

 

Melges 20 : l’expérience qui parle

Achille Onorato (Mascalzone Latino), 5e aux derniers championnats du monde et considéré comme l’un des meilleurs de la série, pointe ce soir à la première place du classement provisoire, enchainant deux manches de 1er et une dernière de 3e. Il est suivi du sociétaire du Y.C.M., Matteo Marenghi Vaselli (Raya) puis de l’italien Manfredi Vianini Tolomei (Maolca).

 

 

Star : un physique à toute épreuve

La journée a été sportive pour les 17 équipages de Star, qui participent ici à leur deuxième étape du circuit hivernal européen. Un rendez-vous très international avec dix nationalités représentées. Roberto Benamati (7488), champion du monde 1991 n’a rien perdu de ses réflexes et s’impose en tête de la course au terme de deux manches. Il est suivi de l’Allemand Reinhard Shmidt (8427) puis du suédois Tom Lofstedt (8517). Le monégasque Filippo Orlando (8436) est 12e.

 

 

J/70 : les brésiliens donnent le tempo

Avec 50 inscrits de 12 nationalités, les J/70 constituent la flotte la plus importante de cet évènement. Parmi eux, quinze bateaux représentent les couleurs du Y.C.M., ce qui démontre bien le dynamisme de cette classe en Principauté. L’ensemble des régatiers a par ailleurs été ravi de cette première journée. Beaucoup se sont offerts de belles sessions de surf sous spi. Des conditions musclées qui ont parfaitement convenu à l’équipage brésilien de Mandachuva barré par Mario Soerensen qui s’impose sur les deux manches du jour. Ils sont suivis des français de Give me Five puis des polonais de Ewa. Ludovico Fassitelli (Junda Banca Del Sempione) du Y.C.M., actuellement 5e, a su rester au contact des leaders au fil des bords.

Rendez-vous demain samedi 4 février à partir de 11h00 pour la suite des régates.

 
 

Résultats >>

 

Photos >>