Histoire

 

Le parcours de Tuiga débuta en 1909 lorsqu’il fût construit par William Fife, à la demande du Duc de Medinacelli, un ami proche du Roi d’Espagne Alphonse XIII. William Fife dessina Tuiga à l’image d’Hispania, de sorte que les deux 15 Mètres puissent régater à armes égales. La ressemblance était telle qu’il était très difficile de les reconnaître. La construction du voilier dura à peine six mois. Tuiga collectionna alors une longue série de deuxièmes places, toujours derrière le voilier royal espagnol. De par ces résultats et leur similitude d’architecture, ces deux embarcations suscitèrent de nombreuses interrogations, à tel point que les rumeurs ont prétendu que l’armateur préférait “brider” son bateau, souhaitant ne jamais battre son souverain et ami, Alphonse XIII, une situation qui évidemment l’aurait mis dans l’embarras.

 

Après avoir été minutieusement restauré dans le chantier Fairlie Restorations, en Angleterre, sous les soins du spécialiste Duncan Walker, Tuiga est aujourd’hui amarré au ponton de son nouvel armateur, le Yacht Club de Monaco.

 

tuiga hispania san sebastian

 

Depuis plus de dix ans, on l’a vu régater sur tous les plans d’eau de Méditerranée, naviguer jusqu’à Bénodet pour les cent ans de Pen Duick, prendre part à l’Exposition Universelle de Lisbonne en 1998 ainsi qu’aux régates du Jubilé de la Coupe de l’America en août 2001 et faire escale en 2007 à Valencia pour participer aux festivités de la 32e America’s Cup.

En 2008, après avoir rejoint les bords de Seine pour participer à l’Armada, Tuiga triompha à la Cowes Classic Week, véritable temple de la voile, alors qu’il n’avait plus navigué sous les falaises anglaises depuis le Jubilé de l’America’s Cup en 2001. Privilège suprême : être amarré devant le célèbre Royal Yacht Squadron, un lieu prestigieux qui a écrit les plus belles pages de l’histoire du yachting.

 

Cette intense activité montre à quel point les membres du club, qui constituent l’équipage de Tuiga, ont un intérêt qui ne faiblit pas pour la voile de tradition, tout comme leur Président, S.A.S. le Prince Albert II qui prend souvent la barre, comme aimait le faire Eric Tabarly -qui considérait Tuigacomme l’un des plus beaux yachts du monde-, Paul Cayard ou encore Dennis Conner. Un dynamisme qui a donné naissance au club « Spirit of Tuiga », un club qui réunit tous les passionnés du voilier monégasque.

C’est à l’occasion d’une Monaco Classic Week exceptionnelle organisée en septembre 2009 que Tuiga a célébré son 100e anniversaire, avec la présence de nombreuses personnalités du Yachting et d’armateurs de yachts de tradition venus lui rendre hommage.