Comme chaque année à la même période, des centaines de régatiers ont posé leur bagage en Principauté à l’occasion de la Primo Cup – Trophée Credit Suisse. 300 marins répartis sur cinq séries étaient sur le pont tout au long du week-end pour disputer les 8 manches dans de belles conditions de navigation. Avec 12 nations représentées par 80 unités, la baie monégasque n’a pas vécu un seul temps mort. Une réelle satisfaction pour Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco « c’est incroyable de constater que cette régate n’a pas pris une ride, qu’elle continue de séduire la nouvelle génération de régatiers en témoigne la présence de cinq équipages corinthiens (amateurs) parmi les 10 premiers en J/70, série qui réunissait une quarantaine d’unités ». Cette 34e édition a ravi les concurrents dont Paul Goodison, champion olympique de Laser aux JO de 2008 : « C’est génial de pouvoir venir ici en plein hiver, enchaîner les manches dans des conditions météo idéales et face à un plateau de haut niveau ».

 

Depuis 34 ans, cet évènement s’inscrit comme le rendez-vous de la monotypie en Méditerranée et donne ainsi le coup d’envoi de la saison international. Un moment privilégié pour les équipages, tant en mer qu’à terre, qui ont le plaisir de se retrouver mais également de découvrir de nouveaux projets, à l’instar de celui présenté par Jean-Pierre Dick en ouverture de la régate. L’occasion également pour le Yacht Club de Monaco d’annoncer sa nouvelle régate offshore en double et sans escale, les Monaco Globes Series qui sera courue en IMOCA du 1er au 8 juin 2018.

 

>> Résultats complets

 

J/70 : Une flotte qui fait le plein (41 inscrits) 

 

Dans cette série phare du Yacht Club de Monaco qui regroupe la plus forte concentration de bateaux en Méditerranée avec 20 unités, la concurrence a redoublé d’efforts pour décrocher le leadership. Grande absente du week-end, Valeria Kovalenko et son équipage d’Art Tube ont ainsi laissé le champ libre au reste de la flotte. Trois bateaux ont creusé l’écart au fil des 8 manches. La rigueur helvète de CDE.CH, barré par Guillaume Girod a été largement récompensée par une première place au classement général final juste devant Vincenzo Onorato (Mascalzone Latino), qui a opéré une superbe remontée lors du dernier jour de course. Les Brésiliens de Mandachuva, vainqueurs de la précédente édition, complètent ce podium. A noter la très belle victoire dans la catégorie Corinthien de Nicolas Bouchet (Ponante), formé à la Section Sportive du Y.C.M., qui arrive 4e au classement général final.

 

 

Melges 20 (11 inscrits) : finale de la saison

 

L’enjeu était de taille pour la flotte des Melges 20 qui participait ici au dernier acte des Monaco Sportboats Winter Series, série de régates créée en 2013 et organisée une fois par mois entre octobre et mars. La Primo Cup -Trophée Credit Suisse était à double-tranchant pour les concurrents désireux de réaliser une belle performance une dernière fois sur cette saison.

A l’issue de quatre actes et des 28 manches disputées, la victoire finale revient aux Russes de Alex Team, également vainqueurs de cette 34e Primo Cup. Ils coiffent au poteau le local de l’étape, Ludovico Fassitelli (Junda) qui termine deuxième de la saison et quatrième de ce week-end. Pavel Grachev à bord de Medyza se classe troisième du rendez-vous alors que Maxim Titarenko (Leviathan) s’empare de la 3e place sur la saison 2017/2018.

 

 

Timofey Sukhotin reste le patron en Smeralda 888 (9 inscrits) 

 

Timofey Sukhotin du Y.C.M. affirme son leadership. Le barreur de Beda enchaine ainsi les succès après avoir décroché la victoire, pour la deuxième année consécutive, à l’issue du classement annuel du championnat international de la série. Mais à l’arrière, la bataille a fait rage entre le Président de la classe, Charles de Bourbon des Deux-Siciles qui termine 2e à égalité de points avec Marco Favale (Smeralda 6). 

 

 

Star (8 inscrits) : les étoiles de la série font le show

 

Chez les Star, la Primo Cup constituait la troisième étape du circuit hivernal européen. Un rendez-vous incontournable pour les équipages de cette ancienne série olympique qui continue d’attirer les grands champions à l’instar de Christian Nehammer, présent aux Jeux Olympiques de Pékin de 2008. Dès l’entame de régate, l’Autrichien n’a pas pu recoller au tableau arrière de Roberto Benamati, anciennement champion du monde de la classe qui s’empare de la victoire haut la main. « Ce fut une organisation incroyable tant à terre qu’en mer et j’ai hâte de revenir l’année prochaine avec un plateau encore plus nombreux. » a conclu le vainqueur. Steffen Rutz (Squalo Bianco VII) se classe 3e. Filippo Orlando du Y.C.M. termine quant à lui 5e.

 

 

Le retour des Longtze Premier (7 inscrits)

 

Les Longtze Premier, bateau très reconnaissable par ses voiles très colorées, réactif et très vif, a fait son grand retour sur le plan d’eau monégasque. Avec quatre victoires de manches sur les sept courues, le Suisse Steffen Schneider (Outsider) s’impose devant un de ses compatriotes Jarmo Wieland (Shensu) ; l’Allemand Thomas Begher complète le podium

 

 

 

L’ensemble de l’équipage à l’honneur

 

Autre particularité de la Primo Cup, dotée du Trophée Credit Suisse, la remise des Prix qui récompense traditionnellement l’esprit d’équipe, puisque les trois premiers équipages de chaque série reçoivent une dotation en vêtements Slam de la ligne Advanced Technology Sportswear.

 

Prochain rendez-vous pour les régatiers qui se retrouveront à Monaco à l’occasion du dernier acte des Monaco Sportsboat Winter Series qui se déroulera du 9 au 11 mars prochain

 

>> Résultats complets

 

Comme chaque année à la même période, des centaines de régatiers ont posé leur bagage en Principauté à l’occasion de la Primo Cup – Trophée Credit Suisse. 300 marins répartis sur cinq séries étaient sur le pont tout au long du week-end pour disputer les 8 manches dans de belles conditions de navigation. Avec 12 nations représentées par 80 unités, la baie monégasque n’a pas vécu un seul temps mort. Une réelle satisfaction pour Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco « c’est incroyable de constater que cette régate n’a pas pris une ride, qu’elle continue de séduire la nouvelle génération de régatiers en témoigne la présence de cinq équipages corinthiens (amateurs) parmi les 10 premiers en J/70, série qui réunissait une quarantaine d’unités ». Cette 34e édition a ravi les concurrents dont Paul Goodison, champion olympique de Laser aux JO de 2008 : « C’est génial de pouvoir venir ici en plein hiver, enchaîner les manches dans des conditions météo idéales et face à un plateau de haut niveau ».

 

Depuis 34 ans, cet évènement s’inscrit comme le rendez-vous de la monotypie en Méditerranée et donne ainsi le coup d’envoi de la saison international. Un moment privilégié pour les équipages, tant en mer qu’à terre, qui ont le plaisir de se retrouver mais également de découvrir de nouveaux projets, à l’instar de celui présenté par Jean-Pierre Dick en ouverture de la régate. L’occasion également pour le Yacht Club de Monaco d’annoncer sa nouvelle régate offshore en double et sans escale, les Monaco Globes Series qui sera courue en IMOCA du 1er au 8 juin 2018.

 

>> Résultats complets

 

J/70 : Une flotte qui fait le plein (41 inscrits) 

 

Dans cette série phare du Yacht Club de Monaco qui regroupe la plus forte concentration de bateaux en Méditerranée avec 20 unités, la concurrence a redoublé d’efforts pour décrocher le leadership. Grande absente du week-end, Valeria Kovalenko et son équipage d’Art Tube ont ainsi laissé le champ libre au reste de la flotte. Trois bateaux ont creusé l’écart au fil des 8 manches. La rigueur helvète de CDE.CH, barré par Guillaume Girod a été largement récompensée par une première place au classement général final juste devant Vincenzo Onorato (Mascalzone Latino), qui a opéré une superbe remontée lors du dernier jour de course. Les Brésiliens de Mandachuva, vainqueurs de la précédente édition, complètent ce podium. A noter la très belle victoire dans la catégorie Corinthien de Nicolas Bouchet (Ponante), formé à la Section Sportive du Y.C.M., qui arrive 4e au classement général final.

 

 

Melges 20 (11 inscrits) : finale de la saison

 

L’enjeu était de taille pour la flotte des Melges 20 qui participait ici au dernier acte des Monaco Sportboats Winter Series, série de régates créée en 2013 et organisée une fois par mois entre octobre et mars. La Primo Cup -Trophée Credit Suisse était à double-tranchant pour les concurrents désireux de réaliser une belle performance une dernière fois sur cette saison.

A l’issue de quatre actes et des 28 manches disputées, la victoire finale revient aux Russes de Alex Team, également vainqueurs de cette 34e Primo Cup. Ils coiffent au poteau le local de l’étape, Ludovico Fassitelli (Junda) qui termine deuxième de la saison et quatrième de ce week-end. Pavel Grachev à bord de Medyza se classe troisième du rendez-vous alors que Maxim Titarenko (Leviathan) s’empare de la 3e place sur la saison 2017/2018.

 

 

Timofey Sukhotin reste le patron en Smeralda 888 (9 inscrits) 

 

Timofey Sukhotin du Y.C.M. affirme son leadership. Le barreur de Beda enchaine ainsi les succès après avoir décroché la victoire, pour la deuxième année consécutive, à l’issue du classement annuel du championnat international de la série. Mais à l’arrière, la bataille a fait rage entre le Président de la classe, Charles de Bourbon des Deux-Siciles qui termine 2e à égalité de points avec Marco Favale (Smeralda 6). 

 

 

Star (8 inscrits) : les étoiles de la série font le show

 

Chez les Star, la Primo Cup constituait la troisième étape du circuit hivernal européen. Un rendez-vous incontournable pour les équipages de cette ancienne série olympique qui continue d’attirer les grands champions à l’instar de Christian Nehammer, présent aux Jeux Olympiques de Pékin de 2008. Dès l’entame de régate, l’Autrichien n’a pas pu recoller au tableau arrière de Roberto Benamati, anciennement champion du monde de la classe qui s’empare de la victoire haut la main. « Ce fut une organisation incroyable tant à terre qu’en mer et j’ai hâte de revenir l’année prochaine avec un plateau encore plus nombreux. » a conclu le vainqueur. Steffen Rutz (Squalo Bianco VII) se classe 3e. Filippo Orlando du Y.C.M. termine quant à lui 5e.

 

 

Le retour des Longtze Premier (7 inscrits)

 

Les Longtze Premier, bateau très reconnaissable par ses voiles très colorées, réactif et très vif, a fait son grand retour sur le plan d’eau monégasque. Avec quatre victoires de manches sur les sept courues, le Suisse Steffen Schneider (Outsider) s’impose devant un de ses compatriotes Jarmo Wieland (Shensu) ; l’Allemand Thomas Begher complète le podium

 

 

 

L’ensemble de l’équipage à l’honneur

 

Autre particularité de la Primo Cup, dotée du Trophée Credit Suisse, la remise des Prix qui récompense traditionnellement l’esprit d’équipe, puisque les trois premiers équipages de chaque série reçoivent une dotation en vêtements Slam de la ligne Advanced Technology Sportswear.

 

Prochain rendez-vous pour les régatiers qui se retrouveront à Monaco à l’occasion du dernier acte des Monaco Sportsboat Winter Series qui se déroulera du 9 au 11 mars prochain

 

>> Résultats complets