Panerai Transat Classique

 

Stiren, le yawl de 1963, vainqueur de la première édition en 2008 et skippé par le navigateur espagnol Alex Pella, s’est adjugé la deuxième place en temps réel et en temps compensé de la Panerai Transat Classique 2019. Une très belle performance pour son armateur Oren Nataf, membre du Y.C.M., qui signait sa troisième participation à cette Transat, entouré de ses « gentlemen warriors », le surnom de son équipage.

 

 

Très réguliers, ils ont maintenu leur position sur le podium, en réel et en compensé, depuis le départ de Lanzarote. L’édition 2019 a été remportée par Xarifa, la goélette à trois-mâts de 1927, qui a franchi la ligne d’arrivée devant Christophe Harbour après plus de 17 jours de course.

Panerai Transat Classique

 

Stiren, le yawl de 1963, vainqueur de la première édition en 2008 et skippé par le navigateur espagnol Alex Pella, s’est adjugé la deuxième place en temps réel et en temps compensé de la Panerai Transat Classique 2019. Une très belle performance pour son armateur Oren Nataf, membre du Y.C.M., qui signait sa troisième participation à cette Transat, entouré de ses « gentlemen warriors », le surnom de son équipage.

 

 

Très réguliers, ils ont maintenu leur position sur le podium, en réel et en compensé, depuis le départ de Lanzarote. L’édition 2019 a été remportée par Xarifa, la goélette à trois-mâts de 1927, qui a franchi la ligne d’arrivée devant Christophe Harbour après plus de 17 jours de course.