Monaco Optimist Academy 

 

Au total, ils étaient 137 enfants représentant 9 nationalités et répartis en Minimes (92 inscrits) et benjamins (45 concurrents), venus participer à ce rendez-vous, qui allie régates et entraînement intensif. Organisée en collaboration avec le constructeur Erplast, la Monaco Optimist Academy a pour particularité d’autoriser les coaches à s’approcher de leurs régatiers durant les courses pour leur distiller de précieux conseils de navigation. 

 

 

Séduits par ce format original, certaines équipes n’ont pas hésité à parcourir de nombreux kilomètres pour faire le déplacement, à l’instar des jeunes du Royal Canadian Yacht Club, ceux du Circolo della Vela Sicilia ou des Suisses du Team ACVL. Tous avaient pour objectif de se confronter aux meilleures équipes de Méditerranée occidentale et pour les Français, venus en nombre, décrocher leur qualification à la Monaco Optimist Team Race, organisée par le Y. C. M. en janvier prochain. 

Les conditions ont été à la hauteur de leurs attentes avec 4 courses pour les minimes et 3 pour les plus jeunes benjamins, courues dans un vent soutenu (> 11 nœuds) de Sud ouest,  sous le soleil et une mer plate.

 

 

Benjamin : la régularité helvétique récompensée 

 

Dans la catégorie Benjamin, les Français Arthur Couturier (Pointe Rouge de Marseille) et Charles Trolard (Yacht Club Grande Motte), vainqueurs de manches ont eu fort à faire face à la régularité suisse de Evan Lamarche, jamais leader mais toujours aux avant-postes (2/3/3) et donc vainqueur au général.

 

 

Pour les filles benjamines, domination également suisse avec la victoire de Zoe Becquemmie 1er et la 3e place de Ophelie De Gênes. Saluons la très belle performance de la jeune espoir monégasque Ludovica Bonelli qui parvient à s’intercaler et décroche une prometteuse 2e place.

 

>> CLASSEMENT COMPLET

 

 

Minimes : les leaders au rendez-vous  

 

En minimes filles, c’est une triplette marseillaise qui truste le podium avec Violette Manhes 3e, Emma Picot 2e et Anna Combet 1er qui se paye le luxe de remporter de façon détachée de la flotte une manche en overall, devant tous les garçons affamés de victoire. Dans la catégorie reine, celle des minimes avec 92 enfants sur la ligne de départ, inutile de dire que la bataille fut intense pour ces régatiers en herbe, comme en témoignent les nombreux rappels généraux qui se sont enchainés, pour canaliser la fougue de la jeunesse à en découdre sur l’eau.

Le bilan ?  Les meilleurs de la série étaient aux avant-postes : le suisse Jean Lou L’auberge termine 5e, juste derrière Giole Riccobono du Circolo della Vella Sicilia 4e et Samuel Nokes 3e. Zou Scheme du SR Antibes et le local Leonardo Bonelli du Y. C. M.  terminent respectivement 1e et 2e, après s’être livrés un véritable duel. Seul un petit point les sépare au classement général final. 

 

 

>> CLASSEMENT COMPLET

 

À noter que cette régate était qualificative pour l’épreuve internationale de la Monaco Optimist Team Race (MOTR) qui rassemblera du 10 au 13 janvier 2019, les 16 meilleurs clubs et nations de la spécialité, soit un total de 64 coureurs.

C’est à la SR Antibes que reviendra l’honneur de représenter la France. 

 

Tous les concurrents ont déjà pris date pour la Monaco Optimist Academy, organisée du 22 au 24 novembre 2019.

 

« 1 de 6 »

 

Monaco Optimist Academy 

 

Au total, ils étaient 137 enfants représentant 9 nationalités et répartis en Minimes (92 inscrits) et benjamins (45 concurrents), venus participer à ce rendez-vous, qui allie régates et entraînement intensif. Organisée en collaboration avec le constructeur Erplast, la Monaco Optimist Academy a pour particularité d’autoriser les coaches à s’approcher de leurs régatiers durant les courses pour leur distiller de précieux conseils de navigation. 

 

 

Séduits par ce format original, certaines équipes n’ont pas hésité à parcourir de nombreux kilomètres pour faire le déplacement, à l’instar des jeunes du Royal Canadian Yacht Club, ceux du Circolo della Vela Sicilia ou des Suisses du Team ACVL. Tous avaient pour objectif de se confronter aux meilleures équipes de Méditerranée occidentale et pour les Français, venus en nombre, décrocher leur qualification à la Monaco Optimist Team Race, organisée par le Y. C. M. en janvier prochain. 

Les conditions ont été à la hauteur de leurs attentes avec 4 courses pour les minimes et 3 pour les plus jeunes benjamins, courues dans un vent soutenu (> 11 nœuds) de Sud ouest,  sous le soleil et une mer plate.

 

 

Benjamin : la régularité helvétique récompensée 

 

Dans la catégorie Benjamin, les Français Arthur Couturier (Pointe Rouge de Marseille) et Charles Trolard (Yacht Club Grande Motte), vainqueurs de manches ont eu fort à faire face à la régularité suisse de Evan Lamarche, jamais leader mais toujours aux avant-postes (2/3/3) et donc vainqueur au général.

 

 

Pour les filles benjamines, domination également suisse avec la victoire de Zoe Becquemmie 1er et la 3e place de Ophelie De Gênes. Saluons la très belle performance de la jeune espoir monégasque Ludovica Bonelli qui parvient à s’intercaler et décroche une prometteuse 2e place.

 

>> CLASSEMENT COMPLET

 

 

Minimes : les leaders au rendez-vous  

 

En minimes filles, c’est une triplette marseillaise qui truste le podium avec Violette Manhes 3e, Emma Picot 2e et Anna Combet 1er qui se paye le luxe de remporter de façon détachée de la flotte une manche en overall, devant tous les garçons affamés de victoire. Dans la catégorie reine, celle des minimes avec 92 enfants sur la ligne de départ, inutile de dire que la bataille fut intense pour ces régatiers en herbe, comme en témoignent les nombreux rappels généraux qui se sont enchainés, pour canaliser la fougue de la jeunesse à en découdre sur l’eau.

Le bilan ?  Les meilleurs de la série étaient aux avant-postes : le suisse Jean Lou L’auberge termine 5e, juste derrière Giole Riccobono du Circolo della Vella Sicilia 4e et Samuel Nokes 3e. Zou Scheme du SR Antibes et le local Leonardo Bonelli du Y. C. M.  terminent respectivement 1e et 2e, après s’être livrés un véritable duel. Seul un petit point les sépare au classement général final. 

 

 

>> CLASSEMENT COMPLET

 

À noter que cette régate était qualificative pour l’épreuve internationale de la Monaco Optimist Team Race (MOTR) qui rassemblera du 10 au 13 janvier 2019, les 16 meilleurs clubs et nations de la spécialité, soit un total de 64 coureurs.

C’est à la SR Antibes que reviendra l’honneur de représenter la France. 

 

Tous les concurrents ont déjà pris date pour la Monaco Optimist Academy, organisée du 22 au 24 novembre 2019.

 

« 1 de 6 »