Optimist – Nieuport – Belgique

28 juin – 5 juillet

 

Une brise soutenue, de la houle et du courant : voici le menu de cette Nieuport Sailing Week organisée au bord de la Mer du Nord. Des conditions météorologiques qu’il a fallu apprivoiser et une régate qui a demandé concentration et endurance physique de la part des concurrents. Pas de quoi refroidir l’équipe Optimist du Yacht Club de Monaco menée par Lucas Frederiksen qui est allé puiser dans son expérience de régatier pour tenir de bout en bout la cadence.

 

 

Pari relevé et réussi pour le coureur qui s’impose à la 9e place avec une victoire de manche et une autre de 3e. Endossant le rôle de locomotive, Lucas a donné des idées et de l’inspiration à ses partenaires de jeu à l’image de la 36e place de Bodhi Van Der Linden qui peut se targuer de terminer dans le rond or. A l’arrière, les autres membres de la formation monégasque n’ont rien lâché. Mathis Duplomb termine ainsi 16e du rond argent devant Matteo Asscher (22e), Joachim De Tayrac (51e) et Lucas Didier (54e).

 

 

 

Optimist – Nieuport – Belgique

28 juin – 5 juillet

 

Une brise soutenue, de la houle et du courant : voici le menu de cette Nieuport Sailing Week organisée au bord de la Mer du Nord. Des conditions météorologiques qu’il a fallu apprivoiser et une régate qui a demandé concentration et endurance physique de la part des concurrents. Pas de quoi refroidir l’équipe Optimist du Yacht Club de Monaco menée par Lucas Frederiksen qui est allé puiser dans son expérience de régatier pour tenir de bout en bout la cadence.

 

 

Pari relevé et réussi pour le coureur qui s’impose à la 9e place avec une victoire de manche et une autre de 3e. Endossant le rôle de locomotive, Lucas a donné des idées et de l’inspiration à ses partenaires de jeu à l’image de la 36e place de Bodhi Van Der Linden qui peut se targuer de terminer dans le rond or. A l’arrière, les autres membres de la formation monégasque n’ont rien lâché. Mathis Duplomb termine ainsi 16e du rond argent devant Matteo Asscher (22e), Joachim De Tayrac (51e) et Lucas Didier (54e).