HISTOIRE DU YACHT CLUB

 

Fondé en 1953 par le Prince Rainier et présidé depuis 1984 par S.A.S. le Prince Souverain Albert II, le Yacht Club de Monaco réunit 1200 membres, répartis en 60 nationalités. Regroupant les plus prestigieux yachts privés au monde sous son guidon, le Y.C.M. occupe désormais une place unique dans le monde du Yachting et de la grande plaisance internationale.

 

Sous l’impulsion de ses Princes, la Principauté de Monaco a définitivement lié son destin à la mer depuis plus de 700 ans. Espace de découverte, de plaisir et de liberté, la Méditerranée lui a permis de bâtir son développement économique, touristique et industriel.

 

1959_sigle YCM et sous marin
1963_XII tournoi International Flying Dutchman Snipes 13-15 avril

 

La fin du 19e siècle hisse la Principauté au rang de haut lieu du yachting international où se donnent rendez-vous les plus grands noms de la finance, de l’industrie et du spectacle.

 

En 1862, les premières régates sont courues dans la baie monégasque, suivies par la création dès 1888 de la Société des Régates sous l’impulsion du Prince Souverain Charles III et de son fils le Prince Albert. L’année 1904 voit également dans le Port Hercule la création des premières épreuves internationales de canots automobiles avec le développement des premiers moteurs à explosion. Tous les grands yachts à voile et à moteur affluent pour être les spectateurs privilégiés de ces rassemblements d’exception. Monaco devient ainsi en quelques années le centre du monde de l’innovation et des sports nautiques à la mode. La Société des Régates se déplace alors de son siège de l’ancien hôtel d’Orient situé au coeur du Boulevard Albert Ier à l’avenue d’Ostende. Peu à peu, le pavillon monégasque se place sur les plus hautes marches des podiums.

 

Le 19 mai 1953, le Prince Rainier III fonde le Yacht Club de Monaco, émanation de la Société des Régates avec la volonté que ce Club «accomplisse pleinement sa mission de trait d’union entre les gens qui aiment la mer, qu’il serve les intérêts touristiques et de promotion de Monte-Carlo et qu’il n’ait à l’intérieur, comme à l’extérieur, que des sympathies et des amis».

 

En avril 1984, S.A.S le Prince Albert II est nommé par le Prince Rainier III à la Présidence du Yacht Club de Monaco. Très impliqué dans la vie du Club, S.A.S le Prince Albert II a tout de suite souhaité développer l’aspect sportif du YCM, renforçant les structures de formation des jeunes régatiers, notamment au niveau de la voile légère et en créant de nouvelles manifestations d’envergure internationale.

C’est ainsi que dès la première année de sa présidence, seront organisés : la Primo Cup qui s’est imposée comme le plus grand rassemblement de monotypie en Méditerranée, la transatlantique Monaco-New York toujours très présente dans les esprits avec la participation de l’équipage monégasque Biotonus-YCM, ou encore le Grand Prix de Formule 40’.

 

Persuadé que la lecture du passé est une clef pour la construction du futur, S.A.S le Prince Albert II a également mis l’accent sur le Yachting de tradition avec l’organisation dès 1994 de la Monaco Classic Week, la création et la coordination durant cinq années d’un circuit unique de yachts d’époque et classique, le Prada Challenge for Classic Yachts, sans oublier l’acquisition de Tuiga en 1995, devenu le vaisseau amiral du YCM. Plus récemment, c’est également sous son impulsion qu’a été lancé en 2005 le label «La Belle Classe», qui fédère les armateurs autour d’une Charte, défendant des valeurs essentielles : le respect de l’étiquette, la sauvegarde de l’environnement, la préservation du patrimoine pour les voiliers classiques et l’innovation pour les yachts de la grande plaisance.