36 heures après le départ de la 71e édition de la Rolex Sydney-Hobart Yacht Race, 29 équipages (sur les 109 bateaux qui ont pris le départ) ‎ont d’ores et déjà été contraints d’abandonner la course, en raison des conditions de mer difficiles et de violents vents du sud ; soit l’abandon de plus d’un quart des concurrents.
Organisée par le Cruising Yacht Club of Australia (CYCA), cette course à la voile de 628 milles nautiques (1.163 km) a la réputation d’être éprouvante tant pour les équipages que pour les bateaux malmenés par les éléments et subissant de nombreuses avaries avec des démâtages, des safrans cassés, des voiles déchirées…
 
Maserati_Soldini_2[6] (1)
Maserati, emmené par Giovanni Soldini et composé d’un équipage international dont le Monégasque Pierre Casiraghi, crée la surprise, en parvenant à se maintenir dans le peloton de tête, face à des unités bien plus grandes : Comanche (100 pieds), Rambler (88 pieds) et le 100 pieds australien Ragamuffin. A 200 milles nautiques d’Hobart, le VOR70 est actuellement en quatrième position en temps réel, à la poursuite de Ragamuffin 100, qui ne le distance que de 10 milles nautiques. ‎
 
« Tout va bien. Nous entrons dans une zone de haute pression atmosphérique donc le vent mollit un peu. Nous naviguons au près, en portant toute la grand’ voile et le génois. Les heures à venir vont être dures pour nous car les 100 pieds sont beaucoup plus rapides dans des conditions légères. Leur mât de 50 mètres attrape le moindre souffle que l’on ne trouve pas au ras de l’eau. Néanmoins nous sommes satisfaits pour le moment : nous avons jusqu’à présent très bien navigué, le moral est bon et on joue la gagne », a déclaré Giovanni Soldini.
 
Les premiers bateaux ne devraient pas franchir la ligne d’arrivée avant lundi.
Prochains évenements
logo pavillons croisés H 50 PXPrimo Cup - Trophée Credit Suisse

5-7 février 2016

logo pavillons croisés H 50 PXPrimo Cup - Trophée Credit Suisse

12-14 février 2016