Plus de 200 personnes dont de nombreuses personnalités du monde du sport, de l’entreprenariat, des acteurs du monde politique, institutionnel et éducatif ont répondu présent à l’invitation du premier évènement de la Monaco Sport Academy intitulé « Un esprit sain dans un corps sain » organisé vendredi 14 juin au sein du Yacht Club de Monaco. 20 siècles plus tard, l’expression de Juvénal n’a jamais été autant au goût du jour. A l’heure où la course à la performance ne connait aucun frein, où la concurrence est de plus en plus rude, où l’Excellence est devenue – pour certains – une philosophie de vie, il est apparu essentiel et nécessaire d’accompagner la nouvelle génération de sportifs dans leur course vers le haut-niveau.

 

 

C’est sous la présidence de S.A.S. le Prince Albert II, aux côtés de Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M. et de Philippe Ghanem, membre du board et initiateur du projet, que la Monaco Sport Academy a été inaugurée en décembre dernier lors des YCM Awards.

« Nous devons tendre la main à ces jeunes athlètes pour les amener au plus haut ».  Philippe Ghanem membre du board et initiateur du projet

 

 

Destinée exclusivement aux athlètes monégasques, son objectif est de taille puisqu’il s’agit d’en faire les citoyens de demain en leur apportant un soutien dans leur parcours scolaire, sportif mais également personnel. Ces jeunes sportifs ont donc pour ambition d’incarner les ambassadeurs de valeurs intègres, porteurs de projets durables.

Favoriser l’épanouissement sportif des athlètes monégasques avec pour objectif de représenter la Principauté aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2022 et rêver à une équipe multidisciplinaire aux JO de Paris en 2024, sont autant de missions qui relèvent de l’académie.

 

Animé par l’ancien international français de Football, David Ginola, cet évènement inédit a été l’occasion de présenter le projet à un public aguerri et de renom composé de nombreuses personnalités. David Ginola commente : « Pour les jeunes talents, de faire de sa passion son métier c’est la plus belle des choses au monde ».

 

 

Placé sous le signe du sport et de ses valeurs, la journée a débuté sur l’eau par une démonstration de nos jeunes Académiciens sur leur support. Un show assuré dans la baie monégasque qui accueillait au même moment – et pour la deuxième fois de son histoire – les premiers concurrents de la Rolex Giraglia qui célèbre cette année, sa 67e édition. Un moment qui a permis aux invités d’observer en mer, tout le potentiel des jeunes athlètes monégasques.

Changement d’ambiance quelques heures plus tard avec un après-midi consacré à des workshops animés par des sportifs de très haut-niveau. Silvio Arrivabene, engagé dans de nombreux défis de la Coupe de l’America, Yohann Taberlet, skieur français paralympique, champion du monde en équipe mais également médaillé de bronze en super-combiné, étaient ainsi au rendez-vous de ce premier colloque intitulé « Success story d’athlètes de haut-niveau et leur histoire au sein d’un centre de formation ». « D’avoir une structure comme la MSA c’est magnifique, car c’est le futur de la voile » précise Silvio Arrivabene.

 

 

Des prises de parole complétées par la vision d’autres sportifs dont Maxime Nocher, 11 fois champion du monde de kitesurf ou encore de Claire Tétard, membre de l’équipe de France de voile. Ingénieur au sein du groupe Thalès, Claire fait partie de ces champions qui ont su mener une carrière sportive en parallèle d’un parcours professionnel engagé, « Une des clés est de connaitre ces objectifs, de les prioriser et déterminer comment les atteindre ».

« L’anticipation, la persévérance, l’investissement, les frustrations, les échecs, l’influence de l’entourage : la force et l’importance du mental pour décrocher la médaille » s’est inscrit comme le deuxième temps fort de ces prises de parole. Stefano Tirelli, coach mental à qui l’on doit notamment la Méthode Complementary Sport Techniques, s’est spécialisé dans le coaching d’équipes sportives et d’athlètes de renommée internationale.

 

 

Un avis partagé par Lisa Mashal, également coach mentale mais dont l’approche diffère puisqu’elle se base sur une méthode neuro-hypnotique afin de reprogrammer le mental de manière positive. Condition sine qua non à la réussite sportive, la force du mental n’est rien sans la persévérance. Une nuance expliquée par Hülya Biren, ancienne basketteuse professionnelle de l’équipe de Turquie.

C’est par un workshop très attendu intitulé « Académie sportive, un outil de réussite favorisant la transmission d’un langage universel tournée vers l’Excellence » que s’est conclu cet après-midi riche en expérience et en échange. Une prise de parole visant à souligner le lien qui unit réussite sportive et parcours scolaire, en témoigne Hülya Biren, directrice des relations clients Premium au sein de la Société des Bains de Mer à Monaco mais également ancienne capitaine de l’équipe féminine de basket en Turquie. Une réussite professionnelle envisageable grâce à un certain niveau académique. Cet aspect de la vie d’un athlète est essentiel comme l’explique Ravy Truchot, fondateur du Paris Saint Germain Academy Florida et créateur du tout premier International Center of European Football.

 

 

La Monaco Sport Academy mise ainsi sur un investissement pérenne et constructif pour mener les générations futures vers une vie active et engagée dont les ressources communes puiseront leurs forces dans les valeurs du sport de haut niveau. Comme l’a mentionné Yohann Taberlet : « C’est important d’atteindre nos objectifs, mais le plus important c’est tout le cheminement qu’on réalise, c’est lui qui nous fait devenir un homme »

Une notion également défendue par le Dr Riccardo Ceccarelli, médecin du sport et fondateur de Formulamedicine, spécialisée dans l’accompagnement psychologique à 360°. Cette méthode, initialement appliquée aux pilotes de F1, est désormais étendue à d’autres disciplines. La pression psychologique, la gestion du stress, les fonctions cérébrales sont les éléments clés d’une préparation mentale de haut-niveau pour atteindre l’Excellence.  

 

C’est à l’arrivée de S.A.S. le Prince Albert II que l’atmosphère de cette grande journée a changé avec le début du cocktail dinatoire organisé autour de la piscine du Club où a eu lieu une superbe démonstration de la part de la championne monégasque de natation synchronisée Sophie Potel. Les festivités se sont poursuivies jusqu’à tard dans la nuit.

 

Plus de 200 personnes dont de nombreuses personnalités du monde du sport, de l’entreprenariat, des acteurs du monde politique, institutionnel et éducatif ont répondu présent à l’invitation du premier évènement de la Monaco Sport Academy intitulé « Un esprit sain dans un corps sain » organisé vendredi 14 juin au sein du Yacht Club de Monaco. 20 siècles plus tard, l’expression de Juvénal n’a jamais été autant au goût du jour. A l’heure où la course à la performance ne connait aucun frein, où la concurrence est de plus en plus rude, où l’Excellence est devenue – pour certains – une philosophie de vie, il est apparu essentiel et nécessaire d’accompagner la nouvelle génération de sportifs dans leur course vers le haut-niveau.

 

 

C’est sous la présidence de S.A.S. le Prince Albert II, aux côtés de Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M. et de Philippe Ghanem, membre du board et initiateur du projet, que la Monaco Sport Academy a été inaugurée en décembre dernier lors des YCM Awards.

« Nous devons tendre la main à ces jeunes athlètes pour les amener au plus haut ».  Philippe Ghanem membre du board et initiateur du projet

 

 

Destinée exclusivement aux athlètes monégasques, son objectif est de taille puisqu’il s’agit d’en faire les citoyens de demain en leur apportant un soutien dans leur parcours scolaire, sportif mais également personnel. Ces jeunes sportifs ont donc pour ambition d’incarner les ambassadeurs de valeurs intègres, porteurs de projets durables.

Favoriser l’épanouissement sportif des athlètes monégasques avec pour objectif de représenter la Principauté aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2022 et rêver à une équipe multidisciplinaire aux JO de Paris en 2024, sont autant de missions qui relèvent de l’académie.

 

Animé par l’ancien international français de Football, David Ginola, cet évènement inédit a été l’occasion de présenter le projet à un public aguerri et de renom composé de nombreuses personnalités. David Ginola commente : « Pour les jeunes talents, de faire de sa passion son métier c’est la plus belle des choses au monde ».

 

 

Placé sous le signe du sport et de ses valeurs, la journée a débuté sur l’eau par une démonstration de nos jeunes Académiciens sur leur support. Un show assuré dans la baie monégasque qui accueillait au même moment – et pour la deuxième fois de son histoire – les premiers concurrents de la Rolex Giraglia qui célèbre cette année, sa 67e édition. Un moment qui a permis aux invités d’observer en mer, tout le potentiel des jeunes athlètes monégasques.

Changement d’ambiance quelques heures plus tard avec un après-midi consacré à des workshops animés par des sportifs de très haut-niveau. Silvio Arrivabene, engagé dans de nombreux défis de la Coupe de l’America, Yohann Taberlet, skieur français paralympique, champion du monde en équipe mais également médaillé de bronze en super-combiné, étaient ainsi au rendez-vous de ce premier colloque intitulé « Success story d’athlètes de haut-niveau et leur histoire au sein d’un centre de formation ». « D’avoir une structure comme la MSA c’est magnifique, car c’est le futur de la voile » précise Silvio Arrivabene.

 

 

Des prises de parole complétées par la vision d’autres sportifs dont Maxime Nocher, 11 fois champion du monde de kitesurf ou encore de Claire Tétard, membre de l’équipe de France de voile. Ingénieur au sein du groupe Thalès, Claire fait partie de ces champions qui ont su mener une carrière sportive en parallèle d’un parcours professionnel engagé, « Une des clés est de connaitre ces objectifs, de les prioriser et déterminer comment les atteindre ».

« L’anticipation, la persévérance, l’investissement, les frustrations, les échecs, l’influence de l’entourage : la force et l’importance du mental pour décrocher la médaille » s’est inscrit comme le deuxième temps fort de ces prises de parole. Stefano Tirelli, coach mental à qui l’on doit notamment la Méthode Complementary Sport Techniques, s’est spécialisé dans le coaching d’équipes sportives et d’athlètes de renommée internationale.

 

 

Un avis partagé par Lisa Mashal, également coach mentale mais dont l’approche diffère puisqu’elle se base sur une méthode neuro-hypnotique afin de reprogrammer le mental de manière positive. Condition sine qua non à la réussite sportive, la force du mental n’est rien sans la persévérance. Une nuance expliquée par Hülya Biren, ancienne basketteuse professionnelle de l’équipe de Turquie.

C’est par un workshop très attendu intitulé « Académie sportive, un outil de réussite favorisant la transmission d’un langage universel tournée vers l’Excellence » que s’est conclu cet après-midi riche en expérience et en échange. Une prise de parole visant à souligner le lien qui unit réussite sportive et parcours scolaire, en témoigne Hülya Biren, directrice des relations clients Premium au sein de la Société des Bains de Mer à Monaco mais également ancienne capitaine de l’équipe féminine de basket en Turquie. Une réussite professionnelle envisageable grâce à un certain niveau académique. Cet aspect de la vie d’un athlète est essentiel comme l’explique Ravy Truchot, fondateur du Paris Saint Germain Academy Florida et créateur du tout premier International Center of European Football.

 

 

La Monaco Sport Academy mise ainsi sur un investissement pérenne et constructif pour mener les générations futures vers une vie active et engagée dont les ressources communes puiseront leurs forces dans les valeurs du sport de haut niveau. Comme l’a mentionné Yohann Taberlet : « C’est important d’atteindre nos objectifs, mais le plus important c’est tout le cheminement qu’on réalise, c’est lui qui nous fait devenir un homme »

Une notion également défendue par le Dr Riccardo Ceccarelli, médecin du sport et fondateur de Formulamedicine, spécialisée dans l’accompagnement psychologique à 360°. Cette méthode, initialement appliquée aux pilotes de F1, est désormais étendue à d’autres disciplines. La pression psychologique, la gestion du stress, les fonctions cérébrales sont les éléments clés d’une préparation mentale de haut-niveau pour atteindre l’Excellence.  

 

C’est à l’arrivée de S.A.S. le Prince Albert II que l’atmosphère de cette grande journée a changé avec le début du cocktail dinatoire organisé autour de la piscine du Club où a eu lieu une superbe démonstration de la part de la championne monégasque de natation synchronisée Sophie Potel. Les festivités se sont poursuivies jusqu’à tard dans la nuit.