Après une semaine de régate très intense à Palma en GC32, où ils ont signé une belle 4e place au classement général final avec deux victoires de manche et à égalité de points avec le troisième Realteam de Esteban Gracia, pas de vacances pour Pierre Casiraghi et Boris Herrmann.

C’est dans le Solent avec une belle brise de Sud-Ouest, que les deux régatiers du Yacht Club de Monaco ont pris à 12h10 (heure française), le départ de la mythique Rolex Fastnet Race, à bord de l’IMOCA 60’ Malizia II.

 

Au programme : un parcours – identique depuis sa création en 1925 – de 608 milles nautiques (1.120 km) pour les 384 bateaux (2 700 régatiers) au départ de Cowes, direction le phare du Fastnet au sud de l’Irlande, avant de rallier Plymouth.

 

Ce rendez-vous est la première régate officielle en flotte pour Pierre Casiraghi et Boris Herrmann, à bord de Malizia II, après leur traversée Monaco-Calvi, qui leur a permis d’établir un temps référence. « Organisée tous les deux ans, le Fastnet est une grande classique, l’une des plus anciennes courses à la voile « offshore ». J’ai toujours rêvé de pouvoir y participer, avec mon propre bateau. Je me réjouis de naviguer en double avec Boris. Je pense que cela va être intense physiquement avec de nombreuses manœuvres au près pour tourner la marque de Bishop Rock (NDLR : pointe de Sud-Ouest de l’Angleterre). On devrait être au portant au retour vers Plymouth, avec une succession d’empannages à prévoir. Les choix tactiques seront déterminants. Cela va être très instructif de nous mesurer pour la première fois aux huit autres IMOCA 60 engagés. » a déclaré Pierre Casiraghi au départ.

 

Rappelons que l’édition 2015 avait été remporté par Sébastien Col (membre de l’équipage du GC32 Malizia), associé à Vincent Riou sur PRB. Le record absolu sur ce parcours est détenu depuis 2011 par le maxi-trimaran Banque Populaire V, alors skippé par Loïck Peyron, en 1 jour, 8 heures 48 minutes et 46 secondes.

 

Après une semaine de régate très intense à Palma en GC32, où ils ont signé une belle 4e place au classement général final avec deux victoires de manche et à égalité de points avec le troisième Realteam de Esteban Gracia, pas de vacances pour Pierre Casiraghi et Boris Herrmann.

C’est dans le Solent avec une belle brise de Sud-Ouest, que les deux régatiers du Yacht Club de Monaco ont pris à 12h10 (heure française), le départ de la mythique Rolex Fastnet Race, à bord de l’IMOCA 60’ Malizia II.

 

Au programme : un parcours – identique depuis sa création en 1925 – de 608 milles nautiques (1.120 km) pour les 384 bateaux (2 700 régatiers) au départ de Cowes, direction le phare du Fastnet au sud de l’Irlande, avant de rallier Plymouth.

 

Ce rendez-vous est la première régate officielle en flotte pour Pierre Casiraghi et Boris Herrmann, à bord de Malizia II, après leur traversée Monaco-Calvi, qui leur a permis d’établir un temps référence. « Organisée tous les deux ans, le Fastnet est une grande classique, l’une des plus anciennes courses à la voile « offshore ». J’ai toujours rêvé de pouvoir y participer, avec mon propre bateau. Je me réjouis de naviguer en double avec Boris. Je pense que cela va être intense physiquement avec de nombreuses manœuvres au près pour tourner la marque de Bishop Rock (NDLR : pointe de Sud-Ouest de l’Angleterre). On devrait être au portant au retour vers Plymouth, avec une succession d’empannages à prévoir. Les choix tactiques seront déterminants. Cela va être très instructif de nous mesurer pour la première fois aux huit autres IMOCA 60 engagés. » a déclaré Pierre Casiraghi au départ.

 

Rappelons que l’édition 2015 avait été remporté par Sébastien Col (membre de l’équipage du GC32 Malizia), associé à Vincent Riou sur PRB. Le record absolu sur ce parcours est détenu depuis 2011 par le maxi-trimaran Banque Populaire V, alors skippé par Loïck Peyron, en 1 jour, 8 heures 48 minutes et 46 secondes.