XIVe édition de la Palermo-Montecarlo

 

 

 21 au 26 Août 2018

Si le rendez-vous s’inscrit désormais comme une tradition depuis 14 ans, il ne cesse de se renouveler en attirant un plateau de caractère et d’exception. Organisée par le Circolo della Vela Sicilia en collaboration avec le Yacht Club de Monaco et le Yacht Club Costa Smeralda, la Palermo-Montecarlo rassemblera 55 unités et sera de nouveau l’une des étapes du calendrier de l’International Maxi Association (IMA).

 

 

 

 

En présence de S.A.S. le Prince Albert II, le départ sera donné du Golfe de Mondello le 21 août prochain. La flotte remontera ensuite la Méditerranée via un passage obligatoire d’une porte au large de Porto Cervo en Sardaigne avant de longer la Corse pour ensuite atteindre la Principauté, soit un tracé de 500 milles nautiques. Une question subsiste néanmoins : qui pour battre le record détenu depuis 2015 par le maxi de 100 pieds Esimit Europa 2 en 47 heures, 46 minutes et 48 secondes ?

 

Un plateau unique

 

Les prétendants à la victoire ne manquent pas à l’appel. Cinquante-cinq équipages ont en effet d’ores et déjà répondu présent dont certaines têtes d’affiche à l’image de Lucky de l’armateur américain Bryon Ehrhart. Vainqueur en temps réel l’année dernière, ce Reichel/Pugh de 63 pieds aura fort affaire face à Rambler 88 de George David. Conforté par une victoire en temps réel en 2016, le monocoque aura également à son bord des marins de renom à l’image du néo-zélandais Brad Butterworth, quadruple vainqueur de l’America’s Cup.

 

 

 

 

Remporter cette course est donc une quête qui attire des marins aux profils très complémentaires, en témoigne l’équipage choisi par Adalberto Miani du Y.C.M qui s’entourera notamment de son fils Guido et de son petit-fils Daniel à bord de Art Spirit of Porto Piccolo. Embarqueront à leurs côtés, des marins redoutables, détenteurs de multiples titres mondiaux et européens sur des séries très diverses. De quoi conférer à ce bateau, arrivé premier à l’issue de la 49e Barcolana, le statut de favori de la course.

 

A noter également la participation de Ad Maiora, un trimaran lancé en 1988 sous le nom de Fleury Michon IX, autrefois la propriété de grands noms de la voile tels que Florence Arthaud ou encore Philippe Poupon.

 

La course au large en immersion

 

Dans le cadre de « Sailing Youth Offshore Academy U25 » et après une première expérience lors de la Rolex Giraglia en juin dernier, un équipage composé de cinq jeunes régatiers de la Section Sportive du Y.C.M. et de trois coureurs du Circolo dela Vela Sicilia prendra le départ de cette course au large à bord d’un First 50 Freedom.

 

 

Agés de 14 à 22 ans, ils seront encadrés par deux coaches provenant des deux clubs. L’objectif de cette initiative est de leur faire découvrir la course au large à ces jeunes régatiers. Un projet qui s’inscrit dans le cadre du Centre de formation du Y.C.M., La Belle Classe Academy, qui a pour but de former les professionnels du Yachting et susciter de nouvelles vocations avec son département “Sailing”. 

 

“Ce projet qui renforce le lien que nous entretenons avec le Yacht Club de Monaco, a pour objectif d’offrir à certains de nos jeunes qui ont arrêté de régater pour étudier ou pour toutes autres raisons, l’opportunité de retourner sur l’eau et de vivre l’expérience et la magie de la course au large”, explique Agostino Randazzo, Président du Circolo Vela della Sicilia. “Dans cette première phase du projet, nous ne sommes pas intéressés par la performance en soi, mais par l’apprentissage de ces jeunes, qu’ils puissent grandir et devenir de bons marins et pas seulement des régatiers. La navigation en haute mer est aussi une école de la vie, qui favorise l’apprentissage de valeurs fortes, comme le respect, le dépassement de soi, mais aussi la prise de conscience de prendre soi de la mer et de la planète en général”.

 

 

Le vainqueur en temps compensé recevra le Trophée Angelo Randazzo alors que le premier à franchir la ligne en temps réel se verra remettre le Trophée Giuseppe Tasca d’Almerita.

 

Programme prévisionnel (sous réserve de modifications)

 

Mardi 21 août

12h00 :            Départ de la 14e édition du Golfe de Mondello

Dimanche 26 août

20h00 :            Remise des prix au Yacht Club de Monaco

 

 XIVe édition de la Palermo-Montecarlo

 

 

 21 au 26 Août 2018

Si le rendez-vous s’inscrit désormais comme une tradition depuis 14 ans, il ne cesse de se renouveler en attirant un plateau de caractère et d’exception. Organisée par le Circolo della Vela Sicilia en collaboration avec le Yacht Club de Monaco et le Yacht Club Costa Smeralda, la Palermo-Montecarlo rassemblera 55 unités et sera de nouveau l’une des étapes du calendrier de l’International Maxi Association (IMA).

 

 

 

 

En présence de S.A.S. le Prince Albert II, le départ sera donné du Golfe de Mondello le 21 août prochain. La flotte remontera ensuite la Méditerranée via un passage obligatoire d’une porte au large de Porto Cervo en Sardaigne avant de longer la Corse pour ensuite atteindre la Principauté, soit un tracé de 500 milles nautiques. Une question subsiste néanmoins : qui pour battre le record détenu depuis 2015 par le maxi de 100 pieds Esimit Europa 2 en 47 heures, 46 minutes et 48 secondes ?

 

Un plateau unique

 

Les prétendants à la victoire ne manquent pas à l’appel. Cinquante-cinq équipages ont en effet d’ores et déjà répondu présent dont certaines têtes d’affiche à l’image de Lucky de l’armateur américain Bryon Ehrhart. Vainqueur en temps réel l’année dernière, ce Reichel/Pugh de 63 pieds aura fort affaire face à Rambler 88 de George David. Conforté par une victoire en temps réel en 2016, le monocoque aura également à son bord des marins de renom à l’image du néo-zélandais Brad Butterworth, quadruple vainqueur de l’America’s Cup.

 

 

 

 

Remporter cette course est donc une quête qui attire des marins aux profils très complémentaires, en témoigne l’équipage choisi par Adalberto Miani du Y.C.M qui s’entourera notamment de son fils Guido et de son petit-fils Daniel à bord de Art Spirit of Porto Piccolo. Embarqueront à leurs côtés, des marins redoutables, détenteurs de multiples titres mondiaux et européens sur des séries très diverses. De quoi conférer à ce bateau, arrivé premier à l’issue de la 49e Barcolana, le statut de favori de la course.

 

A noter également la participation de Ad Maiora, un trimaran lancé en 1988 sous le nom de Fleury Michon IX, autrefois la propriété de grands noms de la voile tels que Florence Arthaud ou encore Philippe Poupon.

 

La course au large en immersion

 

Dans le cadre de « Sailing Youth Offshore Academy U25 » et après une première expérience lors de la Rolex Giraglia en juin dernier, un équipage composé de cinq jeunes régatiers de la Section Sportive du Y.C.M. et de trois coureurs du Circolo dela Vela Sicilia prendra le départ de cette course au large à bord d’un First 50 Freedom.

 

 

Agés de 14 à 22 ans, ils seront encadrés par deux coaches provenant des deux clubs. L’objectif de cette initiative est de leur faire découvrir la course au large à ces jeunes régatiers. Un projet qui s’inscrit dans le cadre du Centre de formation du Y.C.M., La Belle Classe Academy, qui a pour but de former les professionnels du Yachting et susciter de nouvelles vocations avec son département “Sailing”. 

 

“Ce projet qui renforce le lien que nous entretenons avec le Yacht Club de Monaco, a pour objectif d’offrir à certains de nos jeunes qui ont arrêté de régater pour étudier ou pour toutes autres raisons, l’opportunité de retourner sur l’eau et de vivre l’expérience et la magie de la course au large”, explique Agostino Randazzo, Président du Circolo Vela della Sicilia. “Dans cette première phase du projet, nous ne sommes pas intéressés par la performance en soi, mais par l’apprentissage de ces jeunes, qu’ils puissent grandir et devenir de bons marins et pas seulement des régatiers. La navigation en haute mer est aussi une école de la vie, qui favorise l’apprentissage de valeurs fortes, comme le respect, le dépassement de soi, mais aussi la prise de conscience de prendre soi de la mer et de la planète en général”.

 

 

Le vainqueur en temps compensé recevra le Trophée Angelo Randazzo alors que le premier à franchir la ligne en temps réel se verra remettre le Trophée Giuseppe Tasca d’Almerita.

 

Programme prévisionnel (sous réserve de modifications)

 

Mardi 21 août

12h00 :            Départ de la 14e édition du Golfe de Mondello

Dimanche 26 août

20h00 :            Remise des prix au Yacht Club de Monaco