36e Primo Cup – Trophée Credit Suisse

J/70, Smeralda 888, Longtze Premier, Melges 20, L30 en régate et une exhibition de dériveurs volants : les Onefly

 

 

Monaco, le 7 février 2020 – La beauté de ce premier jour de régate restera gravée dans les souvenirs des 450 marins présents à cette 36e édition de la Primo Cup – Trophée Credit Suisse « c’est exceptionnel d’avoir une centaine de bateaux au mois de février » se félicite Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco, « venir à la Primo Cup est devenu un réflexe pour les équipages du monde entier. » Et pour cause, près de 20 nations sont représentées sur le plan d’eau monégasque.

En mer, le spectacle avait des airs de cartes postales tant les conditions météorologiques ont fait mentir l’éphéméride du jour. Avec 10-15 nœuds de Sud-Ouest établis, une mer plate et un soleil éclatant, les haubans ont claqué au rythme des trois manches courues et âprement disputées par l’ensemble de la flotte.

 

 

J/70 : répétition générale avant le Mondial

 

Le rendez-vous s’inscrit comme un prélude sur mesure du championnat du monde de la série qui se déroulera à Monaco du 18 au 23 octobre 2021. 15 nations réparties en 61 équipages, ont ainsi répondu à l’appel de cette grande classique hivernale.

 

C’est le couteau entre les dents que le tenant du titre Ludovico Fassitelli (Junda), s’est lancé dans la course « il faut constamment rester attentif et toujours être à l’affut sans jamais baisser la garde. » Le barreur du Y.C.M. profite de l’occasion qu’offre l’évènement pour affiner sa préparation « nous avons un objectif de résultats c’est certain mais nous voulons également tester de nouvelles voiles afin de savoir avec lesquelles nous naviguerons lors du mondial. » Un professionnalisme qui lui vaut d’être toujours dans le haut du classement, pointant ce soir à 5e place du classement général provisoire à deux petits points derrière un autre sociétaire du Y.C.M, Giangiacomo Serena di Lapigio (G-Spottino). Les Monégasques sont donc entrés en force dans la bataille puisque Cesare Gabasio (Tinnj70) s’installe à une confortable 7e place, occupant par la même occasion la tête du classement chez les Corinthiens (amateurs).

 

Le podium, bien que provisoire, reflète l’internationalité des concurrents avec les Russes d’Elf qui s’emparent de la première place, talonnés par les Américains de Furio, eux-mêmes suivis des Suisses de Cer Aprotec – Ville de Genève

 

 

L’ardeur au rendez-vous

 

C’est une leçon de pugnacité qu’ont donné les Suisses de Shensu en remportant chacune des rencontres chez les Longtze Premier, ne laissant aucune chance à la concurrence de se frayer un chemin vers la victoire. Difficile de déstabiliser une machine si bien huilée même si les hommes de Qi ont tout fait pour venir perturber l’ordre établi.

 

Le goût du succès est également partagé par Francesco Vauban (Botta Dritta) du Y.C.M. En pleine maitrise du plan d’eau, il s’empare de la première place provisoire dans la catégorie des Smeralda 888, devançant de deux points seulement Timofey Sukhotin (Beda). En Melges 20, il est encore trop tôt pour lancer les pronostics puisque les trois premiers se retrouvent ce soir à égalité de points.

 

 

Avec 8 équipages venant des quatre coins du monde, les L30 ont de quoi apprécier leurs premiers bords en Principauté. Là encore, les jeux sont serrés chez ces 30 pieds, récemment choisis pour devenir le support des premiers championnats du monde de course au large. Seule femme à la barre au sein de cette flotte, Anastasia Kolesnichenko décroche la première place devant la formation belge. L’équipage monégasque, mené par Denis Lankin, occupe quant à lui la troisième marche du podium. Mais tout reste encore à écrire.

 

Rendez-vous dès demain 11h00 sur le plan d’eau pour la suite des festivités.

 

Programme 36e Primo Cup – Trophée Credit Suisse (sous réserve de modification)

Samedi 8 février 2020 :                

11h00   Régate (premier signal d’attention)

Dimanche 9 février 2020 :           

11h00   Régate suivie par la remise des prix

 

 

© YCM/Studio Borlenghi/Stefano Gattini

36e Primo Cup – Trophée Credit Suisse

J/70, Smeralda 888, Longtze Premier, Melges 20, L30 en régate et une exhibition de dériveurs volants : les Onefly

 

 

Monaco, le 7 février 2020 – La beauté de ce premier jour de régate restera gravée dans les souvenirs des 450 marins présents à cette 36e édition de la Primo Cup – Trophée Credit Suisse « c’est exceptionnel d’avoir une centaine de bateaux au mois de février » se félicite Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco, « venir à la Primo Cup est devenu un réflexe pour les équipages du monde entier. » Et pour cause, près de 20 nations sont représentées sur le plan d’eau monégasque.

En mer, le spectacle avait des airs de cartes postales tant les conditions météorologiques ont fait mentir l’éphéméride du jour. Avec 10-15 nœuds de Sud-Ouest établis, une mer plate et un soleil éclatant, les haubans ont claqué au rythme des trois manches courues et âprement disputées par l’ensemble de la flotte.

 

 

J/70 : répétition générale avant le Mondial

 

Le rendez-vous s’inscrit comme un prélude sur mesure du championnat du monde de la série qui se déroulera à Monaco du 18 au 23 octobre 2021. 15 nations réparties en 61 équipages, ont ainsi répondu à l’appel de cette grande classique hivernale.

 

C’est le couteau entre les dents que le tenant du titre Ludovico Fassitelli (Junda), s’est lancé dans la course « il faut constamment rester attentif et toujours être à l’affut sans jamais baisser la garde. » Le barreur du Y.C.M. profite de l’occasion qu’offre l’évènement pour affiner sa préparation « nous avons un objectif de résultats c’est certain mais nous voulons également tester de nouvelles voiles afin de savoir avec lesquelles nous naviguerons lors du mondial. » Un professionnalisme qui lui vaut d’être toujours dans le haut du classement, pointant ce soir à 5e place du classement général provisoire à deux petits points derrière un autre sociétaire du Y.C.M, Giangiacomo Serena di Lapigio (G-Spottino). Les Monégasques sont donc entrés en force dans la bataille puisque Cesare Gabasio (Tinnj70) s’installe à une confortable 7e place, occupant par la même occasion la tête du classement chez les Corinthiens (amateurs).

 

Le podium, bien que provisoire, reflète l’internationalité des concurrents avec les Russes d’Elf qui s’emparent de la première place, talonnés par les Américains de Furio, eux-mêmes suivis des Suisses de Cer Aprotec – Ville de Genève

 

 

L’ardeur au rendez-vous

 

C’est une leçon de pugnacité qu’ont donné les Suisses de Shensu en remportant chacune des rencontres chez les Longtze Premier, ne laissant aucune chance à la concurrence de se frayer un chemin vers la victoire. Difficile de déstabiliser une machine si bien huilée même si les hommes de Qi ont tout fait pour venir perturber l’ordre établi.

 

Le goût du succès est également partagé par Francesco Vauban (Botta Dritta) du Y.C.M. En pleine maitrise du plan d’eau, il s’empare de la première place provisoire dans la catégorie des Smeralda 888, devançant de deux points seulement Timofey Sukhotin (Beda). En Melges 20, il est encore trop tôt pour lancer les pronostics puisque les trois premiers se retrouvent ce soir à égalité de points.

 

 

Avec 8 équipages venant des quatre coins du monde, les L30 ont de quoi apprécier leurs premiers bords en Principauté. Là encore, les jeux sont serrés chez ces 30 pieds, récemment choisis pour devenir le support des premiers championnats du monde de course au large. Seule femme à la barre au sein de cette flotte, Anastasia Kolesnichenko décroche la première place devant la formation belge. L’équipage monégasque, mené par Denis Lankin, occupe quant à lui la troisième marche du podium. Mais tout reste encore à écrire.

 

Rendez-vous dès demain 11h00 sur le plan d’eau pour la suite des festivités.

 

Programme 36e Primo Cup – Trophée Credit Suisse (sous réserve de modification)

Samedi 8 février 2020 :                

11h00   Régate (premier signal d’attention)

Dimanche 9 février 2020 :           

11h00   Régate suivie par la remise des prix

 

 

© YCM/Studio Borlenghi/Stefano Gattini