La cohésion de groupe pour moteur
26 juillet 2018
Le podium reste ouvert
30 juillet 2018

Une escale sous le signe de la transmission

Ice Lady Patagonia II à Monaco

25 – 29 juillet

 

Le Ice Lady Patagonia II a choisi la Principauté comme l’une des escales de son expédition baptisée « Antàrtida Argentina y los Mares del Sur ». Conçu pour la navigation à voile sans émission de polluants, le navire est équipé d’une station de traitement des eaux usées, d’un échosondeur qui analyse les profils sous-marins, d’un magnétomètre (sert à mesurer l’intensité ou la direction d’un champ magnétique) et d’une caméra-robot.

 

Arrivé mercredi au sein de la YCM Marina, le Ice Lady Patagonia II se fait l’ambassadeur d’une belle cause. Parti fin mars 2018 de San Fernando en Argentine, cette expédition a pour but de promouvoir les mers du sud de l’Argentine mais aussi de sensibiliser le public sur la nécessité de préserver l’environnement marin. Une initiative que l’on doit à « l’Association d’Exploration Scientifique Austral » qui rassemble depuis près de quinze ans des spécialistes, scientifiques et passionnés.

 

 

 

Le bateau est arrivé en Méditerranée début juin et poursuit son voyage ponctué d’étapes entre Marbella et Athènes. Pour son escale monégasque, le navire a accueilli sur ses ponts des groupes d’enfants du Yacht Club de Monaco. Ils ont pu ainsi découvrir l’expédition plus en détails mais aussi visiter le musée installé à bord qui présente non seulement les richesses naturelles de la Patagonie, de la Terre de Feu et de l’Île des Etats mais aussi les actions mises en place pour la protection de ces zones. Des lieux que la baleine blanche australe affectionne tout particulièrement pendant les périodes de reproduction. Le bateau lèvera l’ancre à la fin de la semaine afin de poursuivre son périple méditerranéen.

 

Ice Lady Patagonia II à Monaco

25 – 29 juillet

 

Le Ice Lady Patagonia II a choisi la Principauté comme l’une des escales de son expédition baptisée « Antàrtida Argentina y los Mares del Sur ». Conçu pour la navigation à voile sans émission de polluants, le navire est équipé d’une station de traitement des eaux usées, d’un échosondeur qui analyse les profils sous-marins, d’un magnétomètre (sert à mesurer l’intensité ou la direction d’un champ magnétique) et d’une caméra-robot.

 

Arrivé mercredi au sein de la YCM Marina, le Ice Lady Patagonia II se fait l’ambassadeur d’une belle cause. Parti fin mars 2018 de San Fernando en Argentine, cette expédition a pour but de promouvoir les mers du sud de l’Argentine mais aussi de sensibiliser le public sur la nécessité de préserver l’environnement marin. Une initiative que l’on doit à « l’Association d’Exploration Scientifique Austral » qui rassemble depuis près de quinze ans des spécialistes, scientifiques et passionnés.

 

 

 

Le bateau est arrivé en Méditerranée début juin et poursuit son voyage ponctué d’étapes entre Marbella et Athènes. Pour son escale monégasque, le navire a accueilli sur ses ponts des groupes d’enfants du Yacht Club de Monaco. Ils ont pu ainsi découvrir l’expédition plus en détails mais aussi visiter le musée installé à bord qui présente non seulement les richesses naturelles de la Patagonie, de la Terre de Feu et de l’Île des Etats mais aussi les actions mises en place pour la protection de ces zones. Des lieux que la baleine blanche australe affectionne tout particulièrement pendant les périodes de reproduction. Le bateau lèvera l’ancre à la fin de la semaine afin de poursuivre son périple méditerranéen.